L’équipe BI intervient en parallèle de l’équipe ECC de Conseils-Plus chez ce client, sur le projet Tintin. Le nom du projet, ainsi que le nom du client, ne sont pas communiqués pour des raisons de confidentialité commerciale.

En quelques chiffres, le projet Tintin représente pour la partie BW plusieurs dizaines de DSO et de cubes sans compter tous les traitements spécifiques (extracteurs et transformations), pour la partie BO plusieurs dizaines d’états et pour la partie BPC, une dizaine de cubes et un peu plus de 10 états de type « Saisie » …

Julien, consultant senior / coordinateur :

« Cela fait maintenant quelques mois que ce projet BI est lancé. Accompagné de Laura (technologie BO/BPC), Frosina et Etienne (technologie BW), nous mettons tout en œuvre pour couvrir le périmètre BI des quatre modules fonctionnels à savoir :

  • Les Prévisions Economiques qui permettent d’estimer les débouchés et grâce à des versions de simulation, prévoir différentes évolutions suivant les paramètres saisis.
  • Le suivi des opérations commerciales.
  • La Logistique et la Chaîne d’Approvisionnement.
  • Le Budget, qui présente les comptes de résultats de la société et qui doit permettre de calculer en partie les tarifs qui sont proposés aux clients. »

Laura, consultante junior, équipe BO/BPC :

« J’ai intégré le projet Tintin lors de la phase de conception détaillée. Ainsi, j’ai participé aux ateliers des différents modules fonctionnels. Cela m’a permis de découvrir le métier de notre client et d’en comprendre ses problématiques. La rédaction des documents de conception détaillée consécutive aux ateliers m’a ensuite appris à modéliser la solution Business Intelligence en fonction du besoin. Nous sommes maintenant en phase de réalisation, pour ma part sur les outils SAP BO et SAP BPC. La montée en compétences sur BPC est un vrai challenge ! Ainsi, avant d’aborder la formation aux utilisateurs et la recette, la réalisation de la solution de Business Intelligence va être une période ardue, mais elle va également me permettre d’approfondir mes connaissances techniques. »

Frosina, consultante senior, équipe BW :

« Dès mon arrivée chez Conseils-Plus, j’ai intégré l’équipe BW sur le projet Tintin et pris en charge l’ensemble du périmètre BW. Aussi, suis-je intervenue sur la conception détaillée des flux sur les modules fonctionnels de la BI (les prévisions économiques, le suivi des opérations commerciales, le budget et la logistique) en sollicitant l’aide des équipes fonctionnelles ECC. Par la suite, et en collaboration avec Etienne, nous avons entamé la modélisation de l’architecture BW.

La difficulté majeure de ma mission a été de mener conjointement deux chantiers BW, à savoir la conception et la réalisation, dans un délai très court et dans un contexte où le client découvre le monde de l’ERP et apprend à structurer son reporting.

A ce jour, la réalisation est proche de la fin même si certains points fonctionnels restent encore à éclaircir avec le client. »

Etienne, consultant confirmé, équipe BW :

« Faisant équipe avec Frosina sur la partie BW, c’est le module logistique en particulier qui occupe une grande partie de mon temps. La spécificité de notre client a amené l’équipe Conseils-Plus à implémenter SAP ECC6 avec le module IS-Oil, ce qui a des conséquences sur les remontées d’informations dans SAP BW : tables spécifiques, flux spécifiques et donc extracteurs spécifiques !

Notre client présente également certaines spécificités qui influent largement sur le reporting. Aussi, certains états étant cross-module, nous sommes amenés à agréger des données de sources diverses (Logistique / Comptabilité), ce qui impose une grande rigueur dans la modélisation et la réalisation du DataWarehouse. »

Pour conclure, le mot de la fin est laissé à Julien :
« Au final, le projet est riche et complet, aussi bien sur le plan fonctionnel que sur le plan technique… BPC est pour le moment le point technique qui nous donne le plus de fils à retordre mais Laura et moi-même finirons par en percer tous les mystères surtout que l’équipe BW est proche du but ! »