Skip to main content

Panier

Un peu de théorie…

SAP Process Intégration (anciennement nommé XI pour Exchange Infrastructure) est une composante de la plateforme NetWeaver permettant de centraliser les flux d’échanges de message électronique au sein d’un paysage système. Plutôt que de réaliser des échanges multidirectionnels entre environnements SAP et non SAP, ce dernier va permettre la centralisation de la gestion des transferts de message au format IDOC, SOAP, fichier plat… L’administration des interfaces en sera ainsi grandement simplifiée car on disposera d’un unique système référence pour le monitoring des erreurs.

SAP PI est actuellement livré en version 7.1 EHP1. Il dispose d’un outil workflow identique à celui de SAP ECC pour piloter des processus métier interfacés entre différents environnements. C’est un système double stack ce qui signifie qu’il dispose de deux moteurs : un JAVA et un ABAP. Le composant central s’appelle le Système Landscape Directory (SLD) et contient la définition des environnements à interfacer (technical system et business system) ainsi que des composantes applicatives utilisées par PI (adapter IDOC, intregration builder…).

L’environnement de travail est accessible soit via le stack ABAP en se connectant au SAPGUI soit via le stack Java en se connectant aux applications web liées à l’Integration Directory ou à l’Enterprise Service Repository. Les outils de définition des interfaces sont l’Integration Builder et l’Enterprise Service Builder. L’IB permet de définir les business systems sur lesquels on va travailler avec les scénarios correspondants (système source et cible, type de message,…). L’ESB permet de réaliser les mappings via l’outil graphique, le mapping XSL, Java ou ABAP, de définir les informations complémentaires de connexion (user/mdp) et contient la définition des services disponibles. Des outils de monitoring très évolués sont disponibles afin de visualiser tout le flux de transmission d’un message du système initial au système final via l’application End to End Monitoring. Il est également possible de gérer des files d’attente de messages afin d’améliorer la répartition de la charge réseau. Des adaptateurs sont disponibles afin de pouvoir se connecter à tout type d’outil ou d’ajouter des fonctions de conversion en format EDI Seeburger par exemple.

Hervé Cusse, Consultant Senior.

www.conseils-plus.fr

Copyright SAP – Saptech – 2007